Washington, the big showdown

Alors qu’un parfum amer de nouvelle catastrophe financière plane sur la planète, avec quelques relents de crise de 29, je préfère ne conserver de Washington que les belles images d’une ville dont les tracés des rues et ceux de ses jardins ont été inspirés par Versailles.
Résumer cette grande capitale à quelques images est un pari difficile tant les monuments publics, hélas aujourd’hui vides de touristes, sont riches et variés.
Le nouveau « shutdown » quia pour conséquence la fermeture de nombreux musées et services publics est révélateur de la crise politique (showdown) qui aujourd’hui, prive bien plus encore les modestes employés américains de leurs salaires en les mettant de faite en “chômage technique” que les touristes qui ne pourront accéder à ces hauts lieux de culture et de rayonnement.

Washington-Capitole

Le Capitole, siège du pouvoir législatif américain – Washington (District of Columbia)

Si je devais résumer l’essentiel de mon premier contact avec cette Capitale, je le ferais à travers ces quelques clichés.
J’ai volontairement choisi l’aspect noir et blanc, pour illustrer cette situation de morosité ambiante. Par cette nième crise financière, le pays tout entier se trouve plongé dans la grisaille, comme privé de ses couleurs.
C’est également un choix arbitraire de ma part, pour évoquer quelques souvenirs personnels liés à ma première visite qui remonte maintenant à quelques décennies mais aussi pour évoquer les liens historiques qui unissent notre Port de Brest et sa marine à cette grande métropole, capitale des États-Unis depuis 1783.
Quelques années auparavant un corps expéditionnaire Français partit de Brest en Mai 1780, sous le commandement de Ternay, accompagné entre autre de Lapérouse, participa aux côtés des insurgents à la Guerre d’Indépendance des Etats-Unis.

Archives-Nationales

Les Archives Nationales, mémoire de l’histoire des Etats-Unis – Washington (District of Columbia)

Maison-Blanche-1

La Maison Blanche et son célèbre bureau ovale

TV-NewsHaut lieu du pouvoir, autour duquel une activité permanente semble attirer une foule de touristes et les télévisions du monde entier suspendues à « la nouvelle » qui fera le scoop de la journée.
Espérons que dans les heures qui viennent, la catastrophe financière annoncée sera encore différée après de longues et nombreuses tractations dont l’Amérique a le secret.
Comme dans les grands tremblements de terre qui menacent périodiquement la planète, la question n’est plus de comptabiliser les petites répliques, mais de connaitre la date du « Big One ».

 The Smithonian Institution

Lieux de recherches scientifiques, née de la volonté d’un donateur britannique James Smithson, cette institution regroupe une vingtaine de musées (sciences, histoires naturelles, beaux arts ….) qui œuvrent à la transmission des connaissances. Les missions pédagogiques de cette Institution sont mondialement appréciées par toutes les instances éducatives.

Smithsonian

The Smithonian Institution, fermé aussi ce jour pour cause de “shutdown”.

Capsules

A gauche la capsule Gémini IV, à droite la capsule Apollo

Je garde cependant de la partie consacrée au Musée de l’Air et de l’Espace le souvenir d’un lieu mythique lié à l’histoire de l’aviation et à la conquête de l’espace.
Dans les années 1968 on pouvait même, au prix d’une longue attente cependant, s’asseoir un instant dans la capsule Gémini IV et visiter l’intérieur du prototype de la future cabine Apollo. A cette époque, une partie du musée de l’Air et de l’Espace était à ciel ouvert. Les missiles, fusées et avions étaient à l’extérieur des bâtiments donnant sur le Mall, ce qui transformait le périmètre en une surprenante base aérienne.

Aujourd’hui, le musée s’est beaucoup étendu et structuré. Les deux « reines » de l’espace ne sont plus visibles qu’à travers leur cocon de plexiglas.

Lincoln-MemorialEntre le Capitole et le Lincoln Memorial, le Mall, célèbrement connu depuis la longue marche en faveur des droits civiques des noirs, période dont l’image restera, pour moi, associée au discours prononcé en 1963 par Martin Luther King : « I have a dream ».

Abraham Lincoln seizième Président des Etats-Unis, symbolise à la fois l’Union des Etats au lendemain de la Guerre de Sécession, mais aussi la ratification du treizième amendement de la Constitution qui abolit l’esclavage. Il faudra attendre une centaine d’années pour que celle ci soit appliquée dans les faits. Il est cependant encore permis d’en douter.

Dupont Circle
Où je me trouvais le 21 août 1968, jour de l’invasion de la Tchécoslovaquie par les troupes du pacte de Varsovie. J’ai cherché à reconnaitre l’auberge de jeunesse dans laquelle j’avais passé plusieurs jours. Depuis, le bâtiment a été reconfiguré en bar-restaurant mais la structure n’a pas beaucoup bougée. J’en garde le souvenir impérissable d’une autre époque, celle de mes vingt ans.

Dupont-Circle

Si depuis le mur de Berlin s’est effondré, l’horloge du temps continue de tourner.

Eye-on-America-2De Tocqueville, par ses importants écrits et réflexions sur l’Amérique, inspira la jeune Démocratie Américaine, parait-il. Cette Amérique surprenante que l’on croise toujours à chaque coin de rue, si prompte à nous étonner et dont les symboles inspirent aujourd’hui le Vieux Continent au point qu’elle soit souvent imitée. Gageons cependant que cette nouvelle fièvre monétaire qui agite aujourd’hui le roi dollar, ne vienne pas, une fois encore, affaiblir les plus exposés, les plus faibles et ternir les horizons des plus jeunes.

Eye-on-America-3

Mais n’est-il pas temps de retrouver nos couleurs ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.