Momo de Tévennec

Momo_thumb.jpg

Vous en rêviez d’un réveillon sur le caillou,
Des frayeurs nocturnes du rocher maudit,
Aux lames sourdes de la cité engloutie.

Vous en rêviez d’y faire la fête,
Bravant les interdits en compagnie des mouettes,
A contre courant des marées, toujours vent debout,

Mais la Vieille du Raz, pointant un bout de Sein,
Chassa de votre esprit cet espoir libertin,
Car Tévennec n’est pas un Paradis Latin,

Aux incrédules terriens, épris de fantaisie,
L’histoire de la mer chasse toute amnésie
C’est elle qui décide du « quand » et du « si »,

Inaccessible étoile d’un rêve trop tôt brisé,
Qu’importe que 2015 soit bientôt Trépassé,
2016 est à la porte, le rêve peut recommencer.

                            Bloavez Mad,  Paul K

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.