Adieu Barr Avel

Un petit haïku en l’honneur de Yvonne et de René, retraités patrons-poètes inspirés, de ce beau bistrot qui, hélas, a fermé ses portes pour toujours et dont la devise, empruntée à Honoré de Balzac, rayonnait au dessus de leur comptoir.

Salut Ô Barr Avel,
Paradis des Crosses en l’air
Refuge des pêcheurs

barr-avel

Ancien bistrot Barr Avel, en Cap Sizun, lieu de poésie et de grande convivialité.

“Le comptoir d’un café est le parlement du peuple”, écrivait Balzac.

expo-election

Un petit air de Mai 2012

 Que tous nos politiques du moment, qui se préoccupent tant du bonheur du peuple,
soient aujourd’hui inspirés.

Une réflexion au sujet de « Adieu Barr Avel »

  1. Le bistrot est mort ! vive le bistrot! (les vents m’ont dit que « le pilleur d’épaves »pourrait renaître des ses cendres …………..

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.