Prévert, poète et esprit ouvrier

”Un ouvrier c’est comme un vieux pneu
Quand il y en a un qui crève
On ne l’entend même pas crever.”
Jacques Prévert

Né à Neuilly le 4 février 1900, Jacques Prévert repose à Omonvile-la-Petite, petit village paisible de Normandie où il est décédé le 11 avril 1977, cela fait donc 40 ans.

Usine Renault – 1938 – photo Robert Doisneau

 En regardant cette photo de Robert Doisneau,  je ne peux m’empêcher de lui associer ce texte de Jacques Prévert, que devraient méditer les nouveaux politiciens à col blanc d’aujourd’hui, prompts à légiférer sur le futur “Code du Travail”.

Combien d’amis, rongés par l’amiante, sacrifiés sur l’hôtel des profits, ont, leur vie durant, perdu la leur en essayant simplement de la gagner.

Amis de mes jours heureux
Vos souvenirs hantent mes nuits
Tant l’amiante, poussière assassine,
A pourri vos vies.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.