Octobre

Brunes couleurs d’automne
Aux fruits amers d’Octobre
Feuilles mortes pour linceuls
Ô innocentes victimes
Des vanités de l’homme
Ou de ses ignorances
Chassons vite ce brun
De nos mémoires meurtries
Pour retrouver enfin,
Le chemin du silence

La liberté d’un pré vert
Et le doux parfum
De sa poésie

Ce diaporama nécessite JavaScript.

« Les Feuilles Mortes », Octobre, la privation des Libertés, autant de thématiques chères à Jacques Prévert, qui m’ont conduit, ce jeudi 29 octobre 2020, à faire une dernière balade en forêt, avant de me confiner avec quelques lectures inspirantes …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.