Ephémère chrysalide

Oursin-aa

Vestige de la Cité engloutie du Roi Gradlon,
Surgissant des abyssales profondeurs du monde de Némo,
Un oursin géant s’offre à mes yeux incrédules.
Sur cette plage déserte, guettant le crépuscule,
Sémaphore improbable, aux fantômes épines,
Le hérisson des mers à la rondeur plastique,
Enferme dans ses entrailles aux viscères poétiques,
Plus de mille écrits, comme autant de secrets.
Contre vents et marées, éphémère chrysalide,
Rayonne pour longtemps encore, ton art  illumine.

Photos réalisées en aout 2012 sur la plage de St Julien en Poulgoazec.Oursin-2 Oursin-1

Un millier de mystérieux cônes messagers

Un millier de mystérieux cônes messagers

Oursin-5

Œuvre de l’artiste Japonais Teruhisa Suzuki intitulée « La coquille » réalisée en partenariat avec le Lycée Professionnel « Jean Moulin »      Plouhinec 29780 dans le cadre de l’édition 2012 de « Art à la Pointe ».

Sous le regard bienveillant
de l’église St Julien.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.