Louisiane (2)- Les bayous

Air-Boat-054Évoquer la Louisiane sans parler de ses bayous, c’est comme parler de la Bretagne en ignorant ses dolmens et ses menhirs. Ce fut un plaisir non dissimulé de se balader sur ces vastes étendues d’eau en faisant, pour une fois, une entorse au bon sens écologique. L’Amérique est probablement le pays où tout est possible et une balade en air-boat, pour aller caresser le museau des alligators, ne se refuse pas.
Glisser sur les champs de nénuphars avec un monstre d’acier rugissant, slalomer entre les branches de cyprès à cent à l’heure, puis se retrouver en silence, au milieu de la mangrove d’où ne s’échappent que quelques cris d’animaux intrigants, laisse un impressionnant sentiment d’être hors du temps.

Carte-Bayous

Au sud de Lake Charles, Calcasieu Lake est un espace de protection de la nature

Terre de marécages, la Louisiane s’est développée le long des rives du Mississipi qui déverse ses alluvions dans le Golf du Mexique. Cette région se trouve, dans de grandes proportions, sous le niveau de la mer, ce qui la rend particulièrement vulnérable aux conditions climatiques, ouragans, tempêtes tropicales, inondations. L’ouragan Katrina fin Août 2005 reste encore dans toutes les mémoires.

Air-Boat-040

Arbre mythique de Louisiane, les racines des cyprès donnent des nombreux rejets.

LibelluleOn oublie un instant les moustiques et autres insectes aux dimensions impressionnantes pour une immersion dans un monde fantastique, propice à alimenter les imaginaires les plus fertiles en quête de nouvelles dimensions. Merlin l’enchanteur ou la cité interdite ne doivent plus être très loin.

Lake-Martin-1

La mousse espagnole

Des branches de ces cyprès, tombent comme des guirlandes, en étranges chevelures appelées mousses espagnoles. Les arbres en sont couverts. Leur utilisation jadis permettait de faire le « bousillage » des maisons, un enduit mélangé à de la boue.
Cette mousse a l’apparence de ces matières abrasives que l’on utilise pour le nettoyage des ustensiles de cuisine. Les indiens attakapas et houmas exploitaient déjà ces fibres pour leurs multiples propriétés. Le bois de cyprès est également beaucoup utilisé dans la fabrication de l’ameublement, la sculpture, sans oublier la construction, pour sa très bonne résistance à l’humidité. Certains de ces arbres ont plus de 400 ans d’âge.

Air-Boat

Photo prise au Lac des Allemands entre la Nouvelle Orléans et Baton Rouge. Un airboat tours qui nous avait été conseillé avant notre départ, expérience décoiffante.

Mais sans ces embarcations particulières, les air-boats, il serait certainement difficile de se déplacer sur ces étendues d’eaux impressionnantes et variées. Tantôt marécages, prairies inondées, labyrinthes obscurs ici s’entremêlent branches et lianes, rendant la navigation périlleuse. Les embarcations à fond plat et sans hélice immergée, sont de véritables tout terrain qui permettent d’aller partout, même de sauter des obstacles. Pour ce qui est de la quiétude de la faune, c’est une autre histoire. Mais le silence cela se mérite, n’est-ce pas ?

Et la faune ?

Air-Boat-010

Il est vrai que ces étendues verdoyantes, comme ici à Lake Martin, sont des havres de paix qui recèlent de belles cachettes pour toutes les espèces animales.  Référencé par le guide du Routard pour être un lieu assez en retrait des circuits touristiques, Lake Martin nous a particulièrement séduit. Oiseaux, reptiles, tortues, insectes …
Il faudrait des jours et des jours pour faire le tour de cette nature si dense et hostile à l’homme. On mesure combien ces vastes espaces sont des sanctuaires pour les amoureux de la nature. La frustration de ne pouvoir tout voir, incite à revenir.

HeronDes colonies d’oiseaux de toutes sortes, hérons, ibis, canards …
Et bien d’autres espèces terrestres, aériennes, ou amphibies.

Tamanoir

Insolite rencontre d’un tatou peu pressé

Tortue

Nous rencontrerons à plusieurs reprises des tortues traversant les chemins et les routes …

Jeune-Aligator

Mais j’allais oublier l’essentiel, un jeune alligator traversant notre chemin.

Aligator

Mais attention les parents ont toujours l’œil sur leur progéniture…

Mais il y a des rencontres plus amicales

Shoctaw-Bridge-aAlors que nous venions de visiter l’usine Tabasco à Avery Island, nous prenons des chemins de traverses, la Sanchez Road en direction de Kremer, près de Thibodaux.  Nous nous dirigeons à travers la forêt marécageuse, lorsque traversant un pont au niveau de Shoctaw, nous décidons d’une halte, le temps de prendre quelques photos du paysage.
Deux jeunes bravant le danger et plongeant dans la mare, peut-être infectée de Gators, viennent échanger quelques mots avec nous. Avec une spontanéité qui nous surprend, Brian nous proposera gracieusement de nous faire découvrir la mangrove avec sa barque équipée d’un puissant moteur. Après quelques hésitations nous acceptons l’invitation. Ce sera notre première découverte des bayous de Louisiane.

Brian

Brian, you didn’t know at that time, but it was a wonderful birthday gift ..

Pour lire le précédent article sur la Louisiane cliquer ici

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.