Images sous X (1)

Rx-CoquillageRadiographie d’un lambi -Coquillage de Martinique

Le nombre d’Or (a), qui depuis les origines du monde se cache un peu partout, a toujours inspiré l’homme dans ses constructions les plus audacieuses dont les phares en mer.

La radiologie (b), procédé physique inventé à la fin du XIX siècle, qui permet d’explorer l’intérieur des corps sans les détruire, deviendra alors le complice du photographe toujours prêt à pousser plus loin son regard , à la recherche de curiosités esthétiques, frontière magique entre le monde de l’insolite ou celui plus contemplatif des harmonies plastiques offertes par la nature ou construites par l’homme.

Sans la photographie et son processus chimique, car la photo c’est aussi au départ la chimie qui permet de fixer l’image, la radiologie n’aurait peut-être pas existé sous la forme qu’on lui connaît aujourd’hui.
Dans ce billet, ainsi que dans le prochain qui paraîtra dans quelques jours, je vous propose donc simplement un regard croisé avec quelques images qui se passeront de beaucoup de commentaires.
Il s’agit simplement pour moi de jouer une fois encore avec cette complicité entre deux mondes que tout semble opposer, la rigueur du scientifique et la poésie de l’artiste.

Cliquer ici pour voir un précédent billet traitant de l’aspect décalé de l’usage d’une image radiographique.

Phare1

Escalier de phare, ressemble à s’y méprendre aux méandres des coquillages.

Radio-Coquillage-profil

Radiographie de profil d’un coquillage. On devine l’aspect spiralé de la structure.

Phare-2

Escalier du phare de l’île de Ré. Spirale d’or dans un écrin de mozaïque.

a) Nombre d’Or, égal à 1,61803 …. est une proportion mathématique entre 2 nombres qui permettra de développer des théories architecturales et esthétiques dans de nombreux domaines techniques, scientifiques, artistiques ou littéraires, ce n’est bien sur qu’un résumé.
b) Premier cliché radiographique réalisé par le physicien allemand Röntgen en 1895.
c) Nicéphore Niépce réalise la première photographie en 1826.

Les techniques de radiographie ont bien changées depuis l’apparition des nouvelles technologies que l’on nomme à présent « Imagerie médicale ».
Dans un prochain article j’aborderai une autre technique photographique, appliquée jadis à la radiographie mais désormais tombée dans l’oubli, du moins dans sa pratique manuelle, la technique de soustraction.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.