Le masque et la plume

Alors que le sinistre voile obscur d’une pandémie se dépose à pas feutrés sur le monde, éloignant pour un temps nos rêves de voyage et de visites de musées, la plume de l’écrivain et le pinceau de l’artiste brisent parfois le silence de nos esprits engourdis.

Le masque faisant désormais partie de notre code vestimentaire, je me replonge dans des lectures aux parfums exotiques, le regard mystérieux de quelques photos retrouvées, un souvenir de voyage en Inde et la peinture d’un ami artiste, épris de liberté.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un monde sans sourire est un monde sans lumière.

 

 

5 réflexions au sujet de « Le masque et la plume »

    • Salut à toi Louis, « l’homme des lumières » qui vient toujours apporter un brin d’optimisme sur ce monde, un peu détraqué.
      As-tu vu que l’ile Noire va devenir un gîte ? Cela ne te tenterait pas de l’inaugurer en musique, chansons et autres poésies ?
      A très vite …

  1. Un monde sans sourire est un monde sans lumière. Tellement. Courage à vous. Idem ici, de l’autre côté de l’Atlantique (Québec).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.