N7- D’Avignon au pays de Cézanne

Avignon, ville étape obligatoire pour un amateur de théâtre, connue et reconnue pour son festival annuel. Mais Avignon, c’est aussi la Cité des Papes et pas seulement celle du Châteauneuf.

1159-cite-papes-avignon

Visite incontournable du Palais gothique moyenâgeux, situé au centre historique de la  ville, cerné par des remparts datant du XIV ème siècle. Véritable invitation à la découverte des lieux classés au patrimoine de l’Unesco et à une déambulation dans les ruelles d’un autre âge.

1167-cite-papes-avignon

Après avoir quitté Avignon, notre descente vers la méditerranée nous conduira à Noves, Verquières et St Andiol ville où vécut Jean Moulin durant sa jeunesse.
1377-orgon-jean-moulin 1186-jean-moulin

Nous retrouverons souvent les traces historiques de Jean Moulin sur notre route. Nous sommes en Provence, dans les Bouches du Rhône.
1187-st-andiolLes villes se succèdent au rythme des passages ombragés de platanes, véritables signatures de la 7, comme nous avons déjà pu le constater lors de notre voyage.
1372-rte-orgon-senas

1174-noves

Garage ELF de Noves

S’en suivent les villes de Orgon, Sénas et Lambesc avec sa tour carrée surmontée d’une horloge Jacquemart, ce qui nous rappelle notre passage à Moulins.

1194-lambesc 1193-horloge-jacquemart-lambesc

1202-st-cannat-statue-suffren

 

L’horloge Jacquemart est un automate représentant souvent un personnage muni d’un marteau et qui frappe une cloche toutes les heures.

 

Parcourt historique, puisque à présent nous arrivons à St Cannat qui nous accueille avec la statue du bailli de Suffren célèbre navigateur du XVIII ème siècle, redouté des anglais pour ses talents militaires.

Station Total de Celony

Station Total de Célony aux portes de Aix-en-Provence

Nous sommes déjà aux portes d’Aix-en-Provence et retrouvons à Célony, une fois encore, l’image de la nationale 7 à travers cette station service à l’architecture élancée, tel un totem indien rencontré au bord de route 66. Mais nous sommes bien toujours sur la bonne trajectoire.

1209-rte-puyloubier

Au loin, la montagne St Victoire est un appel à prendre quelques chemins de traverses dans les pas de Paul Cézanne. Fuyant les terrains de camping internationaux aux multiples étoiles où l’on parle toutes les langues, sauf le français, nous emprunterons la minuscule D17, pentue et tortueuse, jusqu’à Puyloubier où, pour une halte réparatrice nous trouverons refuge au camping municipal déserté par la foule.
Inspirés par Cézanne, face à la montagne St Victoire, nous changerons la couleur pourpre d’un Côtes-du-Rhône par celle d’un rosé pastel, couleur de Provence.
1237-camping-ferme-le-muy

Ainsi se termine notre nouvelle étape de 121 km. Il nous reste encore 200 km environ avant d’arriver à Menton. Demain sera un autre jour.

 

N7- Mornas-Avignon

Avant de quitter Mornas, belle cité médiévale située entre Montélimar et Orange, prenons un peu de hauteur et arpentons le long chemin qui mène au sommet de la colline où se trouve les vestiges d’une forteresse du XIIème siècle. 1395-chateau-mornas

Ce petit exercice physique, sous un soleil de plomb, nous offrira de belles vues plongeantes sur la vallée du Rhône.

1074-vue-chateau-de-mornas

1068-vues-chateau-de-mornas
Après cette halte contemplative, poursuivons notre route vers Piolenc, passage obligé au Musée, consacré à la Mémoire de la Nationale 7. Cet établissement privé et tenu par de vrais passionnés de voitures anciennes et quelque peu nostalgiques des airs de Charles Trenet. Ici on sait vraiment ce que l’on vient rechercher.1079-piolenc

1082-piolenc

204 Peugeot des années 1970

1093-piolenc

2 CV Citroën des années 1960

1112-piolenc

Daf, voiture hollandaise des années 1960-70, à boite de vitesse automatique et moteur 3 cylindres

    1102-pub-solexine    1106-pub-simca

1095-piolenc

203 Peugeot des années 1950

  1081-piolenc   1090-pub-castrol

1115-piolenc

  1114-piolenc      1113-piolenc

1098-piolenc

Si le premier prototype de voiture électrique date de 1834, ce modèle fut construit en 1942 par la Sté Paris Rhône de Lyon (Caractéristiques : vitesse 30 km/h , autonomie 60 km)

En face de cet établissement se trouve le domaine de la famille Alexis Grüss, propriétaire d’un des cirques les plus connus.

1078-pub-coca

Et toujours mon attrait pour les réclames.

La longue route nationale nous conduit directement à Orange avec, à l’entrée de la ville, son non moins célèbre Arc de Triomphe.

1119-orange

Arc de Triomphe d’Orange

Invitation à une longue halte de plusieurs heures, car passer Orange, sans visiter son théâtre antique et le centre historique, ne serait pas raisonnable.

Théâtre antique

Théâtre antique

1128-orange

Jeux d’ombres et de lumières (théâtre antique d’Orange)

1125-orange  1137-orange

A la sortie d’Orange, à nouveau un rendez-vous avec l’architecture des années folles.

1152-orange-sortie

Après avoir quitté la cité antique, la route longe les vignobles. Belle occasion de s’arrêter une nouvelle fois pour faire nos emplettes aux caves Jamet  de Courthezon.

1383-sang-du-peuple

Ici le Rouge est révolutionnaire

sang-du-peupleCuvée renommé, le “Sang du Peuple”. La messe étant dite, nous succombons à la robe pourpre d’un Chateau-Neuf-du Pape. Ici le paysage est déjà celui de la Provence, avec en toile de fond le Mont Ventoux, célèbre aussi pour ses passages du Tour de France et la souffrance du peuple, à vélo.

mt-ventoux-0002

Mont Ventoux, 1911 m, Vaucluse.

Il est alors temps de penser à boucler cette courte étape de 70 km seulement. C’est au terrain de camping de la Montagne à Sorgues que nous avons, pour ce jour, décidé de faire étape. Nous sommes désormais aux portes d’Avignon.

Sur le pont d'Avignon, entrons dans la danse.

Sur le pont d’Avignon, entrons dans la danse.

A bientôt pour la suite du voyage.