N7- D’Avignon au pays de Cézanne

Avignon, ville étape obligatoire pour un amateur de théâtre, connue et reconnue pour son festival annuel. Mais Avignon, c’est aussi la Cité des Papes et pas seulement celle du Châteauneuf.

1159-cite-papes-avignon

Visite incontournable du Palais gothique moyenâgeux, situé au centre historique de la  ville, cerné par des remparts datant du XIV ème siècle. Véritable invitation à la découverte des lieux classés au patrimoine de l’Unesco et à une déambulation dans les ruelles d’un autre âge.

1167-cite-papes-avignon

Après avoir quitté Avignon, notre descente vers la méditerranée nous conduira à Noves, Verquières et St Andiol ville où vécut Jean Moulin durant sa jeunesse.
1377-orgon-jean-moulin 1186-jean-moulin

Nous retrouverons souvent les traces historiques de Jean Moulin sur notre route. Nous sommes en Provence, dans les Bouches du Rhône.
1187-st-andiolLes villes se succèdent au rythme des passages ombragés de platanes, véritables signatures de la 7, comme nous avons déjà pu le constater lors de notre voyage.
1372-rte-orgon-senas

1174-noves

Garage ELF de Noves

S’en suivent les villes de Orgon, Sénas et Lambesc avec sa tour carrée surmontée d’une horloge Jacquemart, ce qui nous rappelle notre passage à Moulins.

1194-lambesc 1193-horloge-jacquemart-lambesc

1202-st-cannat-statue-suffren

 

L’horloge Jacquemart est un automate représentant souvent un personnage muni d’un marteau et qui frappe une cloche toutes les heures.

 

Parcourt historique, puisque à présent nous arrivons à St Cannat qui nous accueille avec la statue du bailli de Suffren célèbre navigateur du XVIII ème siècle, redouté des anglais pour ses talents militaires.

Station Total de Celony

Station Total de Célony aux portes de Aix-en-Provence

Nous sommes déjà aux portes d’Aix-en-Provence et retrouvons à Célony, une fois encore, l’image de la nationale 7 à travers cette station service à l’architecture élancée, tel un totem indien rencontré au bord de route 66. Mais nous sommes bien toujours sur la bonne trajectoire.

1209-rte-puyloubier

Au loin, la montagne St Victoire est un appel à prendre quelques chemins de traverses dans les pas de Paul Cézanne. Fuyant les terrains de camping internationaux aux multiples étoiles où l’on parle toutes les langues, sauf le français, nous emprunterons la minuscule D17, pentue et tortueuse, jusqu’à Puyloubier où, pour une halte réparatrice nous trouverons refuge au camping municipal déserté par la foule.
Inspirés par Cézanne, face à la montagne St Victoire, nous changerons la couleur pourpre d’un Côtes-du-Rhône par celle d’un rosé pastel, couleur de Provence.
1237-camping-ferme-le-muy

Ainsi se termine notre nouvelle étape de 121 km. Il nous reste encore 200 km environ avant d’arriver à Menton. Demain sera un autre jour.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.