Naples (2) – Pompéi

Lorsque l’on évoque Pompéi il vient de suite à l’esprit l’éruption volcanique du Vésuve qui détruisit la cité romaine en 79 après JC.

Plan relief Pompéi

Plan relief Pompéi (Musée National Archéologique de Naples)

Le plan relief exposé au Musée National Archéologique de Naples permet d’avoir une idée de l’étendue de la cité antique. Ce site archéologique de 66ha  n’a cependant été fouillé que sur 45ha, ce qui laisse imaginer l’étendue des vestiges restant à découvrir.
Découvert seulement à la fin du XVIème siècle, les fouilles se sont poursuivies au cours du XIXè siècle. Aujourd’hui, grâce aux moyens informatiques de modélisation il est permis des reconstructions architecturales d’une surprenante précision.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le Forum avec au fond le dôme du Vésuve

Pour s’y rendre, le plus simple est d’emprunter le train de la ligne Circumvesuviana que l’on prend à la gare de Naples. C’est ce que nous ferons. La durée du trajet avoisine les 40 mn, si tout va bien, car il n’est pas rare que des pannes ou divers incidents viennent à perturber le voyage, surtout l’indiscipline de certains voyageurs qui n’hésitent pas à sortir des wagons entre deux stations pour prendre l’air et rester discuter, car le Romain est bavard.
De préférence partir tôt le matin, surtout en période estivale, car à midi le soleil étant au zénith, il fait très chaud et les endroits où l’on peut se mettre à l’ombre sont plutôt rares.
Nous étions déjà venus sur le site en 2009 et nous avons trouvé, cet été, beaucoup de différences. Tout d’abord, le périmètre visitable a été considérablement réduit.
Rue

Les visiteurs étant canalisés dans un parcours obligé de type circuit IKEA, ce qui a comme conséquence un afflux de population aux points intéressants de la visite. Il faudrait probablement revenir la nuit pour y trouver l’âme désertique et l’ambiance fantomatique des lieux. Par ailleurs, beaucoup de villas dont les pièces majeures des décorations murales ont été transférées au Musée National Archéologiques de Naples restent inaccessibles au public ou simplement visibles à travers quelques ouvertures protégées par des panneaux de plexiglas inesthétiques quand ce n’est pas simplement barricadées par de lourds échafaudages bâchés au travers desquels on devine une végétation sauvage qui ne demande qu’à reprendre ses droits. Bref un grand décalage par rapport à notre précédente visite de juin 2009, période pré-estivale où le site était beaucoup plus ouvert au public. Il semblerait qu’ici comme dans beaucoup de pays d’Europe, la « Culture des années 2016 » n’échappe pas aux restrictions budgétaires. L’effet conjugué de l’abondance touristique aura comme conséquence directe une réduction de l’espace visitable dans un probable soucis de conservation du patrimoine, ce qui est également compréhensible mais toujours dommageable au caractère authentique d’un lieu d’exception. Une visite au Musée National Archéologique est donc un complément indispensable pour admirer les œuvres majeures qui y sont exposées.
Il faut compter 4 bonnes heures de visite pour faire le tour des ruines et un bon équipement au pied car les rues sont entièrement pavées et les ornières nombreuses. Tongs ou talons hauts à proscrire.

Quelques ornières redoutables ...

Quelques ornières redoutables, pour les chevilles fragiles  …

Passage-rue-583

Ancêtre du passage clouté, pour traverser la chaussée.

Le forum, (voir plan relief) est au centre de la cité, avec sur le coté plusieurs entrepôts, jadis magasins aux fruits et légumes, qui servent actuellement de lieux se stockage des diverses pièces découvertes lors des fouilles .

Anciens greniers, servant de magasins de stockage.

Anciens greniers, servant de magasins de stockage.

Pompei-a0011

Arc commémoratif

Le Temple de Jupiter donne un point de vue sur le Vésuve. Sur les coté du Temple il y avait deux arcs commémoratifs dont il ne reste que quelques vestiges.
La basilique-546
Les lieux servent aussi de centre d’exposition à des œuvres plus contemporaines toutes très artistiques et qui se fondent bien dans le paysage et l’ambiance antique comme ici à l’emplacement de la Basilique, lieu le plus somptueux du Forum, dédié à l’administration de la justice.
Impossible d’évoquer une cité romaine sans parler de ses thermes. Ici, sur cette photo est représentée une partie des Thermes du Forum, édifices séparés en deux parties, masculine et féminine, richement décorées.
Therme-Forum-559

Riches demeures aristocratiques
Peintures et mosaïques restent les décorations associées à ces riches demeures.
Cet article n’a aucun autre objet que d’en proposer un échantillon, loin d’être représentatif de toutes les beautés que ce lieu emprisonne. Le musée d’archéologie de Naples consacre un étage complet aux mosaïques des plus belles demeures de Pompéi et de Herculanum. Probablement que l’une des plus représentatives est celle de la Maison du Poète Tragique, représentant un chien sur le pas de la porte avec cette inscription « Cave Canen » (Attention au chien) .
Grand Autel-585        Cave Canen

Fresque-590

7 Jours à Naples avec Alex
Mais ce séjour et ces articles de blog sont aussi dédiés à notre cher Alex, voyage que nous faisions en sa compagnie pour fêter ses dix ans.

OLYMPUS DIGITAL CAMERALe regard affûté et l’œil photographique d’un amateur déjà averti, il m’aura inspiré dans la rédaction de ces nouveaux billets tant par ses commentaires pertinents que par la qualité des photos qu’il a su nous produire au cours de ce voyage et dont je mettrais en lumière quelques exemplaires dans les articles dévolus à ce voyage.  (Ex: photo suivante)

Digital Camera

Thermopolium (tavernes fréquentées par les basses classes)

Fauno-578La villa du Faune est sans doute celle qui inspira le plus Alex. Le sol de la salle de séjour est recouvert d’une copie de la célèbre mosaïque du IIème siècle av. JC, que l’on peut admirer au Musée de Naples, et qui représente la bataille entre Alexandre le Grand et le Roi de Perse Dario. Cette mosaïque est une probable copie datant de 125-120 Av. JC de la peinture Grèque peinte par Philoxène d’Erétrie pour le roi Macédonien Cassandre à la fin du 4ème siècle Av. JC.

Alexandre--782

Une idée de la dimension de la mosaïque …

Alexandre-783

Une idée du détail de la mosaïque.

Le jardin des Fugitifs
Probablement que personne ne quitte le site de Pompéi sans passer par cet espace dédié au jardin des Fugitifs.
Ici furent retrouvées 13 victimes de l’éruption qui anéantit la cité. Fuyant le déluge de cendres ils ne purent échapper à leur macabre destinée. Les moulages de ces victimes sont regroupés le long d’un des murs du jardin, et protégés par une enceinte en verre.

(Photos prises par Alex)

Digital Camera

Digital Camera

Bon, il est peut-être temps de quitter les lieux avant que le Vésuve ne se mette une nouvelle fois en colère et allons chercher protection auprès d’Hercule ….  Hercule-764Prochaine destination Herculanum.
Rendez vous dans quelques jours, le temps d’une nouvelle rédaction.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.