Naples (3) – Herculanum

Moins étendue que Pompéi, mais ayant subi un sort identique, la petite cité de Herculanum, située entre Naples et Pompéi, est probablement un lieu plus attrayant car mieux conservé et surtout moins fréquenté. Pour ma part, j’ai une petite préférence pour ce site car sa situation dans une cuvette permet d’avoir une vue en surplomb sur les ruines de la cité, ce qui permet de s’imprégner de la topographie des lieux avant la visite.
C’est en quelque sorte un plan relief grandeur nature qui est ici proposé au visiteur.

La cité enfouie, avec en arrière plan le Vésuve (Photo Alex K)

La bonne conservation des lieux est en partie due à cette cuvette, qui proche des coulées de laves du Vésuve fut ainsi recouverte d’une croute protectrice d’une vingtaine de mètres d’épaisseur. Les 3/4 restant encore à découvrir.

Herculanum (38)

Ici se trouvaient les limites portuaires de la cité, car autrefois elle était située près de la mer. On reconnaît à l’architecture de ses nombreuses cavités l’emplacements des magasins dans lesquels d’impressionnantes présences nous ramènent à l’éruption volcanique de 79 après JC.

Digital Camera

Photo Alex K

Ercolano (Herculanum) est placé sur la même ligne de train Circumvesuvia entre Naples-Sorrento. Il est possible, pour les plus courageux d’entreprendre la visite les 2 sites le même jour à condition cependant de faire Pompéi très tôt le matin, on se réservera la visite d’Herculanum sur la route du retour. L’achat d’une carte « Campania Artecard » comme Pass touristique valable 3 jours pour 32€ donne accès gratuit à 2 sites touristiques (50 % à partir du troisième) et comprend les transports dans Naples et sa région. C’est un bon investissement qui sera vite rentabilisé.

La visite du site d’Herculanum, comme celui de Pompéi est indissociable de la visite du Musée, où se trouvent exposées les plus belles pièces, peintures ou mosaïques.

Les thermes

Les thermes

Herculanum (17)

Mosaïques à la thématique marine (Photo Alex K)

Mosaïques à la thématique marine (Photo Alex K)

Herculanum (18)

Peintures murales richement décorées

Le Collège des Augustales, prêtres affranchis, membres d’un ordre dédié au culte impérial. Le collège fut érigé à Herculanum lorsque Auguste était toujours en vie.

Collège es Augustales (Photo Alex K)

Collège des Augustales (Photo Alex K)

 Herculanum-Colleg des Augustales (5) Herculanum-Colleg des Augustales (6)

Herculanum-Colleg des Augustales (1)

Herculanum (31)

Villa de Balbus

Bas relief de Téléphus se faisant soigner dans la villa de Balbus

Bas relief de Téléphus, roi de Mysie et fils d’Hercule qui se fit soigner d’une blessure inguérissable par Achille.

Incontournable Musée d’Archéologie de Naples
Si le site est bien conservé, il n’en demeure pas moins que les plus belles pièces, peintures et mosaïques se trouvent exposées dans un lieu plus adapté à leur conservation.
Comme ces peintures qui viennent d’Herculanum et qui représentent la femme au diptyque et stylo, en quelque sorte l’ancêtre de notre tablette informatique ….Femme-Stylo-Hercu-Musee(36)   Femme-Stylo-Hercu-Musee(40)
ou bien cette mosaïque d’une impressionnante finesse représentant Lycurgue et Ambrosia en présence de Dyonisos.
Lycurgue-Herulanum-Musee(27)

Et le Vésuve dans tout çà ?
Oui c’est vrai, je ne pouvais pas faire l’impasse de vous en parler.
Après Pompéi et Herculanum, nous avons choisi volontairement de terminer la tournée des sites par le Vésuve, responsable de la renommée actuelle des deux cités anéanties.
Une randonnée, un peu physique avec une température de plus de 30°, qui demande un minimum de préparation, surtout des chaussures adaptées et quelques réserves d’eau.Vesuve (16)
Etonnante l’insouciance de certains touristes, pieds nus dans des savates, parfois en talons hauts. Ceux-là en général s’arrêtent aux premières difficultés, ce qui est dommage quand on entreprend un tel déplacement car aller jusqu’au bout du circuit autorisé vaut vraiment le détour pour une bonne observation du cratère ainsi que pour profiter pleinement de la vue superbe sur la baie de Naples lorsque le temps le permet.

Plusieurs excursions sont possibles en partant de Naples, mais avec les conseils avisés de personnes ayant déjà effectué cette balade et leurs retours d’expériences, il nous a semblé que le meilleur plan était de prendre le train Curcumvesuvia de la gare de Naples jusqu’à Pompéi.
Depuis la gare de Pompéi, il est alors possible de prendre le car de la société EAV, car bleu, qui pour la somme de 2,70€ nous amène au parking du site. Cette solution est à préférer à celles des excursions clé en main, car moins chère. De plus on reste libre de son horaire de retour (environ une navette par heure entre 9h40 le matin et 17h40 le soir).
Un petit bémol cependant à signaler, qu’il est préférable de connaître avant de s’y rendre. Le bus dépose les clients à l’entrée du site, mais la billetterie est 400m plus bas, ce qui oblige les visiteurs à descendre sur une route encombrée et étroite, en se faufilant entre les cars de touristes qui n’arrêtent pas leurs navettes. Autre surprise, le Pass 3 jours n’est pas valable pour ce site et la gratuité pour enfant n’est valable que si celui-ci a une taille inférieure à 1,20m. Avec un personnel de caisse peu aimable, on a parfois le sentiment d’être pris au piège d’une tarification peu explicite qui, aux dires d’habitués, semble en augmentation d’année en année (prix du billet 10€).
Ces petits tracas vite oubliés le site reste splendide. La végétation odorante et colorée rayonne jusqu’au sommet, à 1281 mètres, où les marchands du temple vous attendent de pied ferme. Un peu cher le jus d’orange …
Vesuve (29)

Comme des chenilles processionnaires, les cars de touristes sillonnent du matin au soir la longue et sinueuse route étroite, mais une fois au sommet, une petite brise salvatrice retape le bipède engourdi qui, le temps d’une pause contemplative, est paré à reprendre le chemin du retour.
Vesuve (14)

Digital Camera

Du haut de ses dix ans, Alex a aussi des mollets de montagnard … (Photo Alex K)

Vesuve (17)
Il fait très chaud depuis plusieurs jours et en altitude un voile se pose sur l’horizon, mais elle est bien là la mer et le golfe de Naples qui nous laisse entrevoir les sillons des nombreuses navettes qui relient les îles de Capri, Procida ou Ischia.
Bon c’est promis Alex, demain on change de direction et on va piquer une tête dans la grande bleue.

A bientôt pour la suite du voyage …

Une réflexion au sujet de « Naples (3) – Herculanum »

  1. mon cher Paul , c’est malin tu m’a donné envie d’y retourner à Naples et découvrir Herculanum que nous ne connaissons pas . Nous décollons demain vers la Sardaigne , à bientôt

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.