En mai, fais ce qu’il te plait

Le pignon du “Café de la côte” était resté silencieusement terne depuis plusieurs années, date de la dernière apparition de ces messages subliminaux, insolites graphismes en noir et blanc auxquels je commençais à m’habituer. Si ma mémoire ne me fait pas défaut, le dernier affichage sauvage date de 2014. Depuis plus rien.

Empruntant régulièrement cette longue ligne droite qui me mène dans le Cap Sizun, je m’étais habitué à ces rendez-vous poétiques au point d’en collectionner les images éphémères et d’en devenir accro. Périodiquement donc, un(e) artiste qui ne m’est plus tout à fait inconnu(e) colle, dans l’indifférence supposée des automobilistes pressés, ses œuvres éphémères sur le pignon d’une masure abandonnée, redonnant pour quelques heures à ce bistrot délabré une présence mystérieuse et insolite.
Pendant longtemps je m’étais questionné sur l’artiste, auteur(e) de ce « land art », trouvant sa démarche originale et ses messages énigmatiques.

Aujourd’hui, après une très longue absence, il (elle) réapparaît et nous propose, à sa façon, de SINGER, de SONGER, de CHANGER à moins que d’autres combinaisons ne bousculent nos méninges en CHANSON ou autres mélodies “for SINGER”, c’est comme il vous plaira. Ne sommes nous pas encore en mai ?

L’esprit de 68 plane toujours sur ce Cap où il est si tentant, de faire ce qui nous plaît.Cliquer ici pour voir les précédentes affiches.

Ciel un blaireau !

Insolite spectacle crépusculaire en baie des Trépassés.

Des mares de Plogoff aux collines de Goulien, le Cap Sizun est connu pour ses histoires de blaireaux qui ont tant abreuvé l’imaginaire fécond de poètes et écrivains célèbres. A travers les gwerz ancestrales et les anectodes populaires, ils nous ont fait revivre un patrimoine si riche, qu’un simple cliché dérobé ne suffirait à résumer.   résumer.

BlaireauIntrigué par un bruit de casseroles sur Tévennec, et craignant d’y passer,
l’intrépide semble aux abois.

Goarem ar Broc’h
Rêvant de congénères
Flairant l’animalité sauvage
D’un ermite solitaire
Le dernier blaireau du Cap 

Sortit de sa tanière.

A bientôt pour de nouvelles découvertes …

Affiches insolites en Cap Sizun

Il y a dans le Cap Sizun, bien d’étranges apparitions.

Sur la route départementale que j’emprunte régulièrement, entre Douarnenez et Audierne, comme en ligne de mire d’une improbable cible, une vieille bâtisse abandonnée. Rien d’anormal me direz-vous.

Pourtant sur la façade de cette masure, apparait périodiquement, et ceci depuis plusieurs années, des affiches éphémères agrémentées souvent d’énigmatiques légendes.
Probablement que l’aspect noir et blanc de ces illustrations aux dimensions impressionnantes a captivé le regard du photographe, toujours attiré par de nouvelles découvertes.
Si l’auteur de ces affichages m’est inconnu, il doit « être du coin »  comme on dit couramment ici, car il sème ci et là ses chefs d’œuvres, dont il me
semble avoir déjà repéré la signature dans les campagnes avoisinantes.
Cela est bien connu, pour vivre heureux vivons cachés, alors tous mes vœux de longue et paisible retraite à cet artiste discret pour qu’il agrémente encore longtemps ma route poétique vers le Bout du Monde.

cafe-cote

La campagne électorale 2012 aurait-elle inspiré l’artiste ?

Affiche-NB-Mars-09

Au fil des mois, l’affiche change au gré de la volonté de l’artiste …

Affiche-Chien

D’une codification pas toujours évidente à saisir …

colombes-2008

Ou d’évènements internationaux qui interpellent.

Demoncratie

Messages politiques …

Affiche-Cochon2

Chacun y trouvera une signification personnelle.

Alors-heureux

Mais toujours un humour qui donne à réfléchir sur notre devenir …

Pigeons

Serions-nous tous des pigeons ?

Salon-Ordures

Enigme …

Photo prise le 4 octobre 2014

Photo prise le 4 octobre 2014. Cette fresque murale fut éphémère car rapidement recouverte par des affichages publicitaires.

Eté 2019

Quel peut donc être le message véhiculé par cette nouvelle affiche ?  Une idée ?