Grèce (3)–Entre poésie et colère

Un peu de légèreté à l’approche du Parlement. Bien gardé comme il se doit, la présence policière et militaire est omniprésente sur la place Syntagma et ses alentours. De Paris à Athènes désormais le décor est le même.
L’anachronisme du spectacle de la relève de la garde apporte cependant une touche poétique au climat ambiant. Rituel immuable depuis des temps reculés devant la stèle du soldat inconnu.
Cette cérémonie se veut être le signe de l’affirmation de la continuité d’un état protecteur à défaut d’être totalement souverain.Soldat inconnuPar chance ce matin nous pourrons assister au spectacle. Un cérémonial qui ne laisse pas indifférents les touristes ébahis et silencieux.Grece Releve GardeGarde  Gardes

Une chorégraphie à faire pâlir les meilleurs danseurs de gavotte de Bretagne ou de tango Argentin. Tenue impeccable et rigueur militaire oblige.
Un réel plaisir à contempler.

Quand Zeus se met en colère …
Zeus en colère

La vie hélas n’est pas toujours un fleuve tranquille, et ce jour ne devait pas être mon jour de chance puisque je devais être victime collatérale de la crise économique que traverse la Grèce.
Un croisant le chemin d’un pickpocket dans le métro je devenais à mon tour un sans papier, battant le pavé d’Athènes.

Cabines téléphonique

Pour toujours rester en contact et les appels au secours.

J’aurais pu me dispenser d’évoquer ma mésaventure dans cette page de ce blog, tant elle est intime et personnelle, mais ce retour d’expérience, comme disent les spécialistes de l’analyse, peut servir à toute personne confrontée au même désagrément lors d’un voyage à l’étranger.
Tout d’abord, garder son calme, ce qui je le conçois n’est pas chose facile.
Ensuite s’adresser le plus rapidement possible à un policier qui certainement vous dirigera vers le commissariat le plus proche. Lorsque l’on ne parle pas le Grec, l’anglais même rudimentaire est appréciable.
Nous avons, de ce point de vue, été aidés par des policiers attentifs qui nous ont dirigés vers un commissariat spécial de « Police touristique« . Là nous avons rencontré un autre policier disponible et aimable, parlant un français impeccable, qui mit à notre disposition un téléphone et un poste internet pour effectuer les premières démarches d’opposition aux moyens de paiement de ma carte bancaire. Ces opérations furent faites en moins de trente minutes après que ne soit constaté le vol, c’était le plus urgent.
Pour le reste je vous passe les détails, remplir le formulaire de déclaration de vol et attendre la saisie du procès verbal, qui comme il se doit sera entièrement rédigé en grec avec une lenteur administrative qui laisse le temps à la méditation.
Un petit conseil cependant, il faut de suite trouver un service Consulaire ou Ambassade qui pourra établir à partir de ce document, écrit en langue étrangère, un procès verbal rédigé cette fois en français. De plus, en cas de perte ou de vol de papiers d’identité, un Consulat ou une Ambassade sont les lieux appropriés pour établir des papiers provisoires, indispensables pour une sortie de territoire.

Message personnel …
Que toutes les personnes qui nous ont aidés soient ici remerciées pour leur courtoisie et disponibilité. En particulier ce vieux monsieur Grec/Américain qui nous a conduit jusqu’au poste de « Police Touristique ».
Si un ami Grec lit ce blog, ce message est pour lui.
Ότι όλοι όσοι μας βοήθησαν εδώ είναι ευχαρίστησε για την ευγένεια και τη διαθεσιμότητά τους. Ειδικά ο ηλικιωμένος κύριος ελληνικά / Αμερικανός που μας οδήγησε στη θέση της « Τουριστική Αστυνομία ».

Après les émotions, le réconfort.
Dans tout voyage à un moment ou à un autre, il est tellement réconfortant de retrouver un petit bout de son chez soi.
Alors, un petit « Paris-Brest« , à Athènes, cela vous tente ?

Les émotions cela creuse …

Mais le voyage n’est pas terminé, alors à très bientôt pour un prochain billet.

Une réflexion au sujet de « Grèce (3)–Entre poésie et colère »

  1. bonjour paulo et toute la famille
    tu fais allusion à la gavotte et au tango, pour nous c’est polka admirative renouvelée.
    amitiés
    René

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.